pierre-enfant-martyr.org - L ENFANT EST UNE PERSONNE
 -
OPINION.COM
L ENFANT EST UNE PERSONNE
ECRIVONS POUR QUE LA LOI SUR LA PROTECTION DES ENFANTS EVOLUENT
MONSIEUR LE JUGE DES ENFANTS ECRIT
QU IL N EST PAS COMPETENT
MONSIEUR LE JUGE DES ENFANTS REFUSENT DE LIRE ET DE PRENDRE EN COMPTE LES SIGNALEMENTS DES MEDECINS CENTRE HOSPITALIER PEDIATRE CHEF DE CLINIQUE MEDECIN TRAITANT CHIRURGIEN URGENCES
MONSIEUR LE JUGE N ACCEPTE PAS LE CARNET DE SANTE DE PIERRE
MONSIEUR LE JUGE DES ENFANTS NE REPREND PAS LES ECRITS DES RAPPORTS SOCIAUX QUI NOTENT LA VIOLENCE DU PERE ET L OMNIPRESENCE DES GRANDS PARENTS PATERNELS MORMONS
MONSIEUR LE JUGE DES ENFANTS ECRIT QUE LE COMPORTEMENT DU PERE EST
COMPREHENSIBLE VOIR LES VIOLENCES ET AGRESSIONS DANS L ECOLE MATERNELLE ET MENACES DE MORT ET INTERDICTION DE VOIR DE PARLER A PIERRE
LES SEVICES SUR PIERRE
MONSIEUR LE JUGE DES ENFANTS NE COMPREND PAS QUE MA FILLE PORTE PLAINTE POUR LES AGRESSIONS ET LES VIOLENCES SUBIES ET L ALIENATION PARENTALE TOTALE
il comprend le père:
il écrit" le père est compréhensible"
 
MONSIEUR LE JUGE DES ENFANTS CAUTIONNE
 LE JUGE DES AFFAIRES FAMILIALES :"madame il y a quinze ans les femmes avaient tous les droits aujourd'hui c'est fini"
PIERRE a été séparé de sa mère
en quatre jours sans aucune préparation pleurant durant  deux nuits.
propos repris par le père "tu peux crever , canner le juge l'a dit les femmes n'ont plus de droit" "tu es folle le juge l'a dit"(faux
rajoutant"le gamin me fait gagner 50 euros!"
 
je vous remercie officiellement
messieurs les juges
car comme l'écrit EINSTEIN: "CEUX NE SONT PAS CEUX QUI FONT LE MAL QUI RENDENT LE MONDE INSUPPORTABLE MAIS CEUX QUI REGARDENT ET NE FONT RIEN"
JE ME PERMETS DE RAJOUTER "CEUX QUI DONNENT LE POUVOIR AUX BOURREAUX ET AUX ASSASSINS POUR TERMINER LEURS SEVICES ET LEURS AGRESSIONS  VALORISES PAR VOS COMPORTEMENTS
DISCRIMINATOIRES DANS LESQUELS LE CALVAIRE D UN ENFANT N A PAS DE PLACE"
ce qui nous permet par la vox populi de citoyens responsables et concients de réagir dans le bon sens et d'interpeller  les instances supérieures pour demander
que la protection de nos enfants
 et de nos petits enfants évoluent.
tout simplement qu'ils soient protégés.
 
L ENFANT EST UNE PERSONNE
écrivez réagissez