pierre-enfant-martyr.org - LA PAIX
 -
 
 
SAINT FRANCOIS D ASSISES
 
"Seigneur ,fais de moi un instrument de ta Paix,
Là où est la haine, que je mette d'Amour,
Là où est l'offense que je mette le Pardon,
Là où est la discorde que je mette l'Union,
Là où il y a l'erreur que je mette la Vérité,
Là où est le doute que je mette la Foi,
Là où est le désespoir que je mette l'Espérance,
Là où sont les ténèbres que je mette  votre Lumière,
Là où est la tristesse que je mette la Joie.
 
O Seigneur que je ne cherche pas tant à
être consolé qu'à consoler,
à être compris qu'à comprendre,
à être aimé qu'à aimer.
 
Car c'est en se donnant qu'on reçoit,
c'est en s'oubliant qu'on se retrouve,
c'est en pardonnant qu'on est pardonné,
c'est en mourant qu'on ressucite à l'éternelle vie."
 
cette prière a été écrite en décembre 1912 par un prêtre français,
ESTHER BOUQUEREL qui la publie dans sa revue LA CLOCHETTE;
Elle se présente comme un texte anonyme.
 
Elle n'est attribué à SAINT FRANCOIS D ASSISE
qu'en 1927 par des pacifistes protestants  français.
 
Ce fût à partir de 1936 , qu'une diffusion par des millions d'exemplaires ,pendant la seconde guerre mondiale
 par des Américains.
En 1945 , le sénateur américain TOM CONNALLY,
l'a lue lors de la conférence de SANFRANCISCO
 qui verra naître l'ONU.
 
pourtant un juge français écrit en septembre2009
..." un enfant de trois ans et demi, ne peut pas vivre dans un pays
dont il ne connait pas la langue..."
parce que ma fille était reçue à la faculté de Théologie de Florence
en Italie
aprés lui avoir dit en audience..."madame, il y a quinze ans les femmes avaient tous les droits, aujourd'hui c'est fini place aux hommes ;
vous avez tort de partir, moi j'ai élevé mes enfants..."
ancien éducateur , juge de probation, aujourd'hui juge d'instruction
sans commentaire
propos repris par le père..." tu peux canner, le juge l'a dit, les femmes n'ont plus de droit , va vivre en Iran..."
ma fille reçoit des affaires classées non punissable par la loi;
 par le procureur de la république suite aux violences
 dans l'école maternelle, 
autres violences avec constat de police,et des pompiers
Le grand père est relaxé avec violences dans un bar  ;sur des allées
(lieu public).
Le monde a bien changé.